Wallonie : l’habitat léger prend du poids !

Yourte, roulotte, tiny house, cabane ou encore caravane : que ce soit par idéal ou pour des motifs financiers, ils sont entre 15 et 20 000, en Belgique, à occuper un habitat léger et alternatif.

Il y a peu encore, ce type d’habitation ne disposait d’aucune reconnaissance légale dans le droit wallon, avec tout ce que cela entraînait de difficultés pratiques et administratives.

Mais le 30 avril dernier, les choses ont changé. A l’initiative de la ministre du logement Valérie De BUE, un décret a été voté au Parlement wallon. Il définit et reconnait juridiquement les habitations légères. Un premier pas dans la bonne direction, aux dires de beaucoup d’observateurs.

Dans la foulée de ce décret, un arrêté devrait être voté à son tour. Sa finalité : définir les normes de sécurité, de salubrité ainsi que le taux de peuplement des habitations légères. On devrait ainsi éviter les dérives et notamment, l’utilisation de ce nouvel habitat par les marchands de sommeil.

L’habitat léger et alternatif ? Un argument de plus, évidemment, pour se tourner vers les constructions en bois proposées par DECOCHALET ! Contactez-nous

 

Télécharger

Decochalet vous offre sa nouvelle application mobile.
La nouvelle façon de recevoir un devis rapide et cohérent...